jeudi, 19 août 2021 23:27

Hakon Jarl

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Hakon  le  Puissant, Sigurdsson Hakon le Puissant, Sigurdsson

(de  la  Heimskringla)

Hakon  le bon  mourut  sans  héritiers  et  Harald  à la  Pelisse grise , l’un des  fils  d’Eric  à la  Hache  Sanglante et  de  la reine   Gunnild la  Mère des  Dieux devint  roi de  Norvège…

Comme du temps d’Hakon le  Bon,  les conflits reprirent avec  les  fils  d’Eric  dans  plusieurs  régions de   Norvège  et  en  particulier   dans  la région  du   Trondelag gouvernée  par  Sigurd  duc de  Lade.

Harald  à la  Pelisse Grise  fit assassiner   Sigurd.  Son fils  Hakon, nouveau  Duc  de  Lade  leva une grande armée  et  finit  par  chasser  les fils d’Eric  qui se  réfugièrent   aux  Orcades  puis  en  Angleterre  où  ils  bénéficièrent  des faveurs   du  roi   Atelsthan après avoir   été  baptisés   et s’être  engagéss  à  répandre la  nouvelle foi.  Ils  ne  cessèrent  de  s’opposer  au  Duc  de Lade  Hakon qui  prit  le nom d’ Hakon le  puissant  après avoir  soumis  la plus grande  partie de   la  Norvège en  976.

 Après  la  mort  du roi  d’Angleterre  Atelsthan  , ses successeurs   n’étant  plus  favorables  à la  présence   des  norvégiens  ,  Eric  , la reine   Gunnild  et   leurs  fils  quittèrent  l’Angleterre  se rapprochèrent  des  Danois ,  harcelèrent  Hakon  puis se retournèrent contre  l’Angleterre  .

Comme  son  père  , le duc  de  Lade  Sigurd, Hakon le  puissant,  était  fidèle aux  anciennes  traditions qu’il  tenta   de  restaurer  en résistant   avec  le soutien  du  peuple   paysan à l’expansion du  christianisme .

A la  mort d’Hakon le puissant,  Olaf  fils  Triggvy devint roi de   Norvège. Durant son  règne il  imposa  par  la force  la  christianisation  à  l’ensemble de  la  Norvège  et  à  l’Islande  vers  l’an  1000.

Comme  on  peut  le  comprendre  dans  les différents récits de  cette  période ,  la christianisation  fut  un  enjeu   puissant  dans l’installation  de   la  royauté  en  Norvège.  

Ce ne fut  surement  pas le  seul . Les  populations  étaient  très  attachées  aux  anciens  mythes  qui  rythmaient  toutes  leurs activités en développant  des  valeurs  fondées  sur   l’indépendance,  le culte de  la  force,  la  réalisation d’un destin personnel , le souci  permanent de l’honneur  qui impliquait  devoir  de  vengeance et interminables  rivalités.  

Le romantisme  s’empara  des  mythes  et   de  ces héros .

La vie tragique et  mouvementée d'Hakon  le Puissant   inspira  Adam Oehlenschläger, reconnu comme  l'un des  plus grands poètes scandinaves  ayant  introduit  le romantisme au Danemark.    Des compositeurs  comme  Smetana, alors qu’il  résidait  en  Suède, en  1861, et  Emil  Hartman en  1887, (compositeur danois)  reprirent l'argument de son  drame  Hakon Jarl  pour  écrire   leurs  poèmes  symphoniques.

N’ayant  pas  accès  au texte  que je n’ai ,pas  trouvé traduit en  français,  je  ne  peux dire si  le  thème essentiel   en est   l’admiration  pour  les anciens  mythes païens, le mode  de  vie  viril  des vikings  ou  bien  le triomphe final  du  christianisme . Sans doute  un  peu  de  tout ceci  qui alimenta  le  fonds  romantique .

Smetana - Haakon Jarl, symphonic poem, Op 16

Dans la  présentation  de  cette video on  peut  lire  en  anglais  un  résumé  interessant de  l'épisode . (https://youtu.be/Qf04zJAvpnk)https://youtu.be/Qf04zJAvpnk

Hartmann - Hakon Jarl, Symphonic Poem, op. 40 (1887)

https://youtu.be/-ClVKqfziVA

Lu 191 fois Dernière modification le samedi, 02 octobre 2021 18:43
Plus dans cette catégorie : « Les Gesta Danorum

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.