dimanche, 11 novembre 2018 16:47

Romain Rolland bibliographie

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Lectures et découverte personnelles

Jean Christophe (1904-1912)  Romain Rolland Jean Christophe

4 ème de couverture  de cette edition:

"Ecrivain  engagé, pacifiste, poète et  humaniste, figure  majeure de la  littérature française du  XXème  siècle, Romain  Rolland (1866-1944) a laissé  une oeuvre exigeante et ambitieuse, distinguée  par  le  prix  Nobel en  1915, et  dont la  pièce  maîtresse demeure  Jean-Christophe, roman  auquel  il consacra  dixans de sa vie.

Passionné  de  musique,  il  y retrace le destin et  la formation d'un compositeur de  génie, héros  romantique et  "âme libre" à l'image  du  Werther de  Goethe. De  l'enfance  à la  maturité, Jean-Christophe Kraft découvre  la douleur, l'injustice, affronte  les épreuves de la vie  pour enfin s'accomplir, trouver  l'équilbre  et   la  paix.

Roman d'apprentissage, tableau du  monde  intellectuel européen de la fin  du  XIXème et du début du  XXème siècle, cette vaste fresque qui  mêle pensée et  poésie, réalisme et symbolisme, est autant  une  réflexion sur  la création artistique que  l'exploration sensible et  profonde de  l'âme  humaine. Un chef d'oeuvre et  un  classique."

 

 

Romain Rolland Cola BreugnonColas  Breugnon (1919)

Roman de fiction aux accents rabelaisiens.  Une fantaisie  exceptionnelle dans l'oeuvre  de  Romain  Rolland mais qui  ne trahit  pas   son  auteur  . Cola  est  un  artisan  bourguignon , d' un optimiste irreductible   qui  traverse  la vie  sans   jamais  perdre  son enthousiasme  ni  sa joie de  vivre  malgré  les épreuves ni encore renoncer  à  sa liberté de pensée autant que  de  parole .   

Ici  Romain  Rolland  exprime  ses racines  paternelles :

"Du coté  maternel, la  musique, le sérieux  moral, des tendances jansenistes et  puritaines... Du côté  paternel, la forte vitalité et l'optimisme  foncier, instinctif, invincible , malgré toutes  les raisons de tristesseet les accablements passagers -- la vie bonne malgré tout...Combien  il  est  heureux  que   cette joyeuse  et saine  vitalité ait fait  équilibre  chez  moi à  la rêverie  un  peu sombre et  volontiers pessimiste de  ma famille maternelle. Si de celle-ci  je tiens  peutêtre le meilleur de ma  personnalité artistique  et  morale, c'est  pourtant  l'autre qui  m'a sauvé, plus  d'une  fois dans  ma vie... Et mon  Cola  Breugnon est  de la souche   paternelle, de la vieille souche  gauloise."

(Propos recueillis  et   image de  couverture  pour  l'Edtion  du Cercle des  Bibliophiles.)

 

Ecrit  pendant   ces années  terribles  pour  Romain  Rolland qui  se retrouvait malgré son  récent  prix  Nobel,  isolé  par ses convictions  pacifistes , orphelin  d'une  grande  amitié (mort   de  Peguy  en  1914 fauché  lors  d'une  des premières  grandes  batailles  de  la guerre), libéré de l'obsédante écriture de son  Jean-Christophe, ce roman  léger  devait  être  pour  l'auteur l'expresssion  d'une quête  salvatrice, une bouffée   d'oxygène  nécéessaire  et indispensable   pour  lui permettre de  poursuivre  son  oeuvre de  conviction.

 

 

Clérambault , histoire d'une  conscience  libre  pendant  la guerreRomain Rolland Clérambault

 (1920)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rolland Au dessus de la melée 1915.djvuAu-dessus  de  la  mêlée

(1914-1915)

Ensemble  d'articles  qui composent    un  manifeste   pacifiste .

 

Accessible sur Wikimedia commons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie de   Tolstoï :Romain Rolland vie de Tolstoi

 (1911)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rolland vie de michel ange

Vie  de  Michel- Ange 

(1907)

 lire en ligne [archivehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Gallica 

"Il  est,  au  Museo Nazionale de  Florence une statue de  marbre, que  Michel-Ange appelait  le  Vainqueur. C'est  un jeune  homme nu, au  beau corps, les cheveux bouclés sur  le  front bas. Debout et  droit, il pose  son  genou sur  le dos  d'un  prisonnier  barbu, qui  ploie, et  tend  sa  tête en avant, comme  un boeuf. Mais  le  vainqueur  ne  le regarde  pas. Au moment  de  frapper  il s'arrête, il détourne sa bouche triste et  ses  yeux indécis. Son bras se  replie vers son  épaule. Il se  rejette en  arière ; il ne  veut  plus de la victoire, elle le dégoûte. Il  a vaincu. Il est vaincu.

Cette image  du  doute  héroïque, cette victoire aux ailes brisées, qui, seule de toutes  les oeuvres de  Michel-Ange, resta  jusqu'à  sa  mort dans son  atelier de   Florence, et  dont   Daniele da  Volterra, confident  de ses  pensées, voulait   orner son catafalque,  c'est  Michel-Ange lui-même, et  le symbole de toute sa  vie...[...] Il  n'y a qu'un héroïsme  au  monde :  c'est de voir  le monde  tel  qu'il  est, et de  l'aimer "  Romain  rolland  : Avant-propos

 (Cette  edition  comprend  un  choix de Romain  Rollland de plusieurs poèmes de  Michel-Ange en langue originale )

 

 

 

 

Romain Rolland Vie de BeethovenVie de  Beethoven:

 (1903)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Beethoven : Les grandes  epoques créatrices

 romain rolland beethoven

- I  De  l'Héroïque  à  l'Appassionnata 1928

- II Goethe et   Beethoven (1930)

- III Le  chant de la  Résurrection (1937)

- IV La cathédrale interrompue

           - 1) La  Neuvième symphonie 1943

           - 2) Les derniers quatuors 1943

            -3) Finita Comedia (1945 publication  posthume)

 - V Les aimées  de   la Révolution 

(publication  posthume   1957)

 

 

 Péguy

aux éditions  La  Découverte

 Romain Rolland Peguy

(Quatrième de  couverture)

Préface  de  Marc  Crépon

     Romain  Rolland (1866-1944) a été un  des  plus proches compagnons de   combat de Péguy  (1873-1914). Son  roman  Jean  Christophe a d’abord été   publié  par  Péguy dans les  Cahiers de   la quinzaine. Ils se  sont  battus côte  à  côte  pour  Dreyfus et  ont  vibré  pour  les  mêmes idéaux  socialistes .

     A la fin de sa vie, en  pleine  désillusion  sur  l’ URSS,  Romain  Rolland nous livre   une  biographie  de  Péguy qui  reste inégalée. Il  reconstitue  le  parcours du  poète philosophe, raconte la genèse et le  contenu de ses  œuvres tout en dressant un  portrait saisissant des fabuleuses années  1900 où Einstein  formule sa première  théorie, où  le pape  condamne  le  relativisme et  met  Bergson  à  l’index. Mais il  ne cache  pas  non  plus  l’exaltation  nationaliste de  Péguy  avant la guerre de  1914 et  sa haine  de  Jaurès. On   est frappé par la  profondeur  du  travail  et le  style de  Romain  Rolland.  Il sait  nous entrainer  dans ce  fleuve qui le (nous)  déborde  de  toute part.

     Le sens des engagements de  Péguy –que l’ami Rolland n’a,  loin de là,  pas toujours partagés – fait l’objet  d’un  décryptage minutieux. Son  dreyfusisme  « mystique » , son  socialisme irréductible, sa détestation  de la Sorbonne et du  « parti intellectuel », son bergsonisme  jamais pris en   défaut et son appel   à  la révolution  dans  l’Eglise deviennent  enfin compréhensibles dans leur complémentarité.

      A  qui  appartient   Péguy ? Romain  Rolland  montre  comment  cette œuvre  immense est  irrécupérable  par l’extrême  droit et en  quoi  elle   réjouira tous ceux qui  ne résignent pas au  pouvoir  de  l’argent.

Marc  Crépon est  directeur   du  département de  philosophie de  l’ Ecole  Normale  Supérieure.

 Extrait :" la mort de Jaures"  p. 467à 469 dans le  thème  "la guerre et  la  paix"

 

L'âme  enchantée (1922-1933). 

Analyse sociale  et condition  féminine   fin  du  XIXème et début  du  XXème siècles 

lame enchantée

Tome  1 : Annette et Sylvie,  Tome  2 :  l'été ,  Tome  3 : Mère  et  fils

lame enchantée lannonciatrice

Tomes  4 et  5 : L'annonciatrice 

 

Rolland quatre essais sur ShakespeareQuatre  essais  sur  Shakespeare 

Présentation  par   la  République des  Lettres :

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Romain Rolland. Ces Quatre essais — Shakespeare, La Pitié, La Vérité, Le Génie libérateur — n'ont pas été composés par Romain Rolland d'un seul tenant. Il s'agit d'une série d'articles et de préfaces écrits au cours des années et des occasions diverses, notamment lors du tricentenaire de l'auteur de Roméo et Juliette. Ils expriment tous sa passion et sa profonde connaissance de l'oeuvre dramaturge anglais qu'il découvrit dès l'enfance dans la bibliothèque familiale et qui, aux côtés de Nietzsche, Goethe, Spinoza et Tolstoï, ne cessera ensuite d'influencer sa propre oeuvre de romancier et sa vie même. "Entre les exhortations de l'école et de ma race à faire rentrer la vie dans les catégories de la raison éloquente, et l'invite fraternelle qui montait de mes volumes de Shakespeare à ne point juger la vie avant de l'avoir vécue, à me laisser d'abord emporter par son flot, sans parti pris, en tout amour et toute humilité, ce fut, après un combat, Shakespeare qui l'emporta."

Editions de la République des  lettres. Livres  numériques

https://xn--rpubliquedeslettres-bzb.fr/rolland-shakespeare.php

 Pour lire  Quelques  extraits  ici

Correspondances avec  Jean  Guéhenno de 1928 à  1944.

Préface  d' André  Malraux

rolland lindependance de lespritCes  corrrespondances sont   particulièrment   édifiantes  sur   la  periode  de   1928 à  1933  pendant laquelle  Jean  Guéhenno  fut  rédacteur  en  chef  de   la revue  littéraire  "Europe" fondée  sous  l'égide de   Romain  Rolland . Les deux  écrivains  inspirés  par   leur  idéal  pacifiste confronté  aux  évènements, ont   régulièrement   échangé  sur les  problèmes de  cette  époque tourmentée, sur  l'avancée de  leurs idéaux plus ou  moins relayée  par   la  Revue et  sur les  tensions  qui  existaient  alors entre les intellectuels  européens , par  rapport  à  l'évolution de   la Russie soviétique ,  la  montée  des  fascismes Allemands et  italiens , la situation  en  Inde et les  clivages  politiques  au sein  même  de  la gauche française. 

 

 

 

 

 

Correspondances avec  Stefan Zweig de 1910 à  1940 

Tome 1 , de 1910 à  1919 : "...Entreprise  avant  l'année  1914, cette correspondance regroupe des  lettres écrites  dans  l'angoisse de  la  déflagration, les  rumeurs et   les éclats  de  la  Première Guerre  Mondiale, puis dans  les retombées du désastre, contre  lequel   tous deux  s'étaient  élevés.Ces  lettres  inédites apportent  un témoignage excepptionnel sur un  monde  disparu et cette amitié  fervente qui  nous dit  que l'autre n'est  pas un ennemi, mais  notre  prochain,  avec  en  filigrane  l'idée prémonitooire d'une Europe  unie, reposant sur  la fraternité entre les  hommes  et  les  peuples ". (extrait de  la quatrième  de  couverture de   l'édition Albin  Michel établie ,présentée  et  annotée  par  Jean-Yves Brancy 2014)

Lettre 175 Romain Rolland à Stefan Zweig
Grand Hotel Château Bellevue Sierre ( Valais)
Lundi 13 Novembre 1916

Tome  2,  de  1920 à  1927 : "....Les années  1920 incarnent  l'espoir  d'un  monde  meilleur et  consacre leur  fortune  littéraire :  L'âme enchantée,  le cycle  du théâtre de  la Révolution, la biographie  de  Gandhi pour  Romain  Rolland ;  les  essais biographiques "Trois  maîtres",  Le combat  avec  le démon,ou  la  Confession des sentiments pour Stefan  Zweig.
Au-delà  de  l'amitié qui  les  lie, Rolland  et  Zweig partagent  une  même  conscience du  danger face  aux  nouvelles  idéologies de  l'Europe  d'après guerre, où violences et  assassinats politiques revêtent  déjà un caractère antisémite.  Leurs  lettres inédites  témoignent  de  cette atmosphère  délétère, hantée  par les démons du  nationalisme,  soulignant par  contraste l'attraction des deux intellectuels pour  la révolution  russe et les sagesses  orientales." (extrait de  la quatrième  de  couverture de   l'édition Albin  Michel établie ,présentée  et  annotée  par  Jean-Yves Brancy 2014)

Tome  3,  de 1928 à 1940 : " Voici  l'ultime  volet  de la  magistrale  correspondance entre   Romain  Rolland et   Stefan  Zweig, deux  intellectuels  aux  vives exigences  de   vérité  et   d'indépendance. La grand  dépression  des  années  1930,  la  montée  en puissance  des dictatures, les affrontements dans  le  monde  littéraire donnent  une tonalité dramatique à la  décennie  précédant  le  second  conflit  mondial.
L'évènement foudroyant  que représente en  janvier  1933  l'accession  d'Hitler  au  pouvoir  provoque le départ  de Zweig en exil  d'abord  à  Londres, puis  au   Brésil,  ou  il  met  fin  à ses  jours en fevrier  1942. Romain Rolland qui  a  quitté  la Suisse, sa terre d'élection, en  1938,  poursuit   à Vezelay son   oeuvre  créatrice.
Cette  correspondance  montre   avec  quelle acuité les deux écrivains perçoivent   leur  époque,  en  rendent  l'atmosphère, les  misères et  les fureurs. En dépit  de quelques désaccords liés  aux orientations  politiques de chacun, Rolland  et  Zweig se  retrouvent  sur  l'essentiel :  les valeurs  fondatrices d'une  amitié qui  sut  résister,  pendant   30 ans, aux  plus  dramatiques épreuves. ( Quatrième  de  couverture de   l'édition Albin  Michel établie ,présentée  et  annotée  par  Jean-Yves Brancy 2014)

"13 août 1935"
Lettre de   Stefan  Zweig  à  Romain  Rolland

  Gandhi (1924)

 Le voyage  intérieur

Le journal de Vezelay  : 1938-1944

Théâtre

- Danton

Procès et condamnation

- Robespierre

Sur  Romain  Rolland :

Romain Rolland par S.Zweig Romain Rolland par Stefan Zweig

 - Biographie  de  Romain  Rolland sur  le  site  de  la  République  des  lettres

- Une amitié oubliée : Romain Rolland et l’Inde

par  Chinmoy Guha

" Chinmoy Guha, lecteur en littérature anglaise au Vijaygarh College, affilié à l'université de Calcutta, est un des principaux traducteurs de littérature française en bengali : Flaubert, Ponge, Eluard et bien sûr, Romain Rolland. Lors de manifestations sur l'Inde organisées par la ville de Boulogne (92), en juin dernier,il a donné une conférence, dont il reprend de grands extraits pour les Cahiers de Brèves." (Association  Romain  Rolland) Lire la suite

- Au-dessus  de  la  mêlée des  passions de   la chair 

Par  Siegrun Barat

"....Romain  Rolland, bien  qu'écrivain disert, reste  très discret lorsqu'il s'agit  de  ses  amours  ...."  lire  la suite

Cahier  de   Brèves n°15 . Association  Romain  Rolland.

- Romain  Rolland  par  Jacques Robichez

1961 ,  Biographie  et  anylyse  de  l'oeuvre

- "Romain  Rolland tel qu'en  lui-même"   par  Bernard  Duchatelet 

 

Lu 4047 fois Dernière modification le mardi, 16 mars 2021 17:48

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.